Bonsoir à toutes et tous,

Je suis très heureux de vous accueillir ce soir. START-WAY, ce lieu qui nous rassemble, voilà le nom prémonitoire d’un beau départ.

Nous sommes nombreux ce soir. Demain nous serons plus nombreux encore je l’espère. Je m’appelle Sylvain COMPAROT, je suis président fondateur de l’association POUR DIJON.

Une association qui a un objectif simple : rassembler des idées, rassembler des talents, dessiner ensemble un projet pour le territoire.

POUR DIJON, c’est aussi Fanny Chenut, Julie Maldant, Paul Mathey, Aubin Amardeil, Alice Badet, Nora Chaoui, Pierre Antoine Kern, et bien d’autres encore. Salarié d’établissement public, chef d’entreprise, urgentiste, retraité, sans emploi, étudiant, avocat, médecin, artisan, agent d’accueil. Nous étions 41 au début de cette aventure en septembre.

Aujourd’hui, nous sommes 186 adhérents, à croire que la diversité des parcours et des opinions est une richesse. 186 adhérents à croire en notre capacité à agir ici et maintenant, pour une ville faite par et pour ses habitants.

POUR DIJON est une association apartisane, indépendante de tout parti politique, mais dont l’inspiration et les racines sont profondément républicaines et humanistes.

Adhérer à POUR DIJON, c’est tout d’abord signer une charte de valeurs qui rappelle ces principes dont notre époque a tant besoin.

Chacune, chacun, attaché à la vie de son territoire, de ses commerces, de son quartier, de son économie, attaché à l’idée d’un développement écologique et durable, trouvera dans notre association un foyer d’expression et de débat, loin de tout sectarisme, loin de toute récupération politique.

Nous ne refusons personne, et nous continuerons d’accueillir chacune et chacun, avec sa personnalité, avec sa culture politique, avec ses engagements passés ou présents.

Rejoignez nous, participez à nos conférences. En novembre dernier, « politique zéro déchet l’exemple de San Francisco ». En décembre dernier, « démocratie participative en France et en Europe ». Le 12 février prochain, « pour une meilleure qualité de l’air, exemples de politiques efficaces ». En mars encore sur une thématique économique à déterminer prochainement, puis en avril sur le bien vivre ensemble.

Rejoignez nos apéros thématiques sur un thème générique, en comités plus restreints, sur la mobilité, la culture, l’éducation, le tourisme, la vie sportive, organisés dans différents cafés de DIJON et son territoire. Vous pourrez alors partager vos idées, transmettre vos propositions concrètes qui seront débattues pour être intégrées à un projet qui vous ressemble.

Je me réjouis, nous nous réjouissons de la perspective d’accueillir de nouveaux membres, car l’année 2019 sera riche. Une grande consultation sera proposée dans les prochaines semaines auprès de l’ensemble de nos adhérents pour dégager les problématiques prioritaires sur lesquelles travailler. Puis au printemps, plusieurs groupes de travail, réservés aux adhérents, associeront de grands témoins qui nous alimenteront de leur expérience et leur analyse. De ce laboratoire d’échanges, d’idées, de savoir-faire émergeront un diagnostic, une détermination des enjeux qui nous concernent tous, et des propositions.

Ensemble, il nous faudra sans a priori et sans tabou reconnaître les mérites et les forces de ce qui fonctionne sur notre territoire. Mais il nous faudra également dire ce qui ne fonctionne pas, ce qui éloigne le citoyen de ses élus, ce qui, chose plus grave, l’abandonne à cette idée étrange qu’il n’a plus son mot à dire quant aux destinées de sa ville.

POUR DIJON ira à la rencontre de tous ceux là, de ceux qui n’espèrent plus et de ceux qui espèrent encore. Notre démarche sera moquée, tournée en dérision peut-être, mais elle inspirera quelques uns peut-être aussi, car elle se donne pour missions de créer les conditions d’un dialogue simple et direct avec chaque citoyen.

Notre démarche a vocation à peser largement dans les débats des prochaines échéances électorales locales, et particulièrement les élections municipales de 2020, pour offrir aux élus une véritable vision des attentes et des espoirs des citoyens.

Nous souhaitons être acteurs et non commentateurs de la vie locale. Tout est résumé dans ces deux mots “Pour Dijon”, contre personne.

Croyons en ces mots de SAINT-EXUPERY « pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible ».

En 2019, je forme le vœu de cette démarche citoyenne, collective, fière de ses forces et de ses différences, capable de relever le défi d’un projet commun. Ensemble, formons le vœu de cet horizon qui nous rassemblera demain comme il nous rassemble aujourd’hui.