Nous avons organisé en octobre 2019 une nouvelle phase d’arbitrages sur des propositions que l’association soutiendra, notamment dans le cadre de la préparation du projet de la future liste aux élections municipales 2020 « Dijon, l’avenir ensemble ». Les thèmes concernés avaient été ouverts auprès de tous les citoyens dijonnais (adhérents ou non) le 15 juillet et fermés le 31 août.

Au total, 28 propositions étaient soumises au suffrage préférentiel de nos 230 adhérents. Comme le mois précédent, pour chaque thématique, nous avons conservé les 5 propositions qui ont obtenu le plus de votes.

Il en ressort les 10 propositions suivantes (détaillées en annexe telles que présentes sur la plateforme collaborative Pour Dijon) :

Accessibilité et handicap

  • Plus de mobilier urbain dans la ville pour les personnes à mobilités réduites ;
  • Aménagement des trottoirs pour une accessibilité renforcée ;
  • Création d'un guichet unique “handicap” pour les enfants ;
  • Faciliter l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la cité pour mieux “vivre ensemble” ;
  • Accès à nos ainés et aux personnes en situation de handicap à un transport aux différents pôles de santé.

Patrimoine, animation, et loisirs

  • Un nouveau parc des expositions pour Dijon et sa métropole ;
  • Transformer le parc de la Toison d’Or en “jardin des familles” ;
  • Rénover l’extérieur du Grand Théâtre de Dijon ;
  • Valoriser le patrimoine naturel de Dijon et de ses alentours ;
  • Fête de la vigne et fêtes de quartiers renforcées.

Ces dix nouvelles propositions, qui s’ajoutent aux 20 des deux mois précédents, issues des citoyens de notre territoire, sont autant de briques qui permettront demain de construire un nouveau projet municipal à l’image des Dijonnaises et des Dijonnais.

Nous continuerons de présenter chaque mois dix nouvelles propositions pour 2 thématiques ouvertes sur notre plateforme collaborative.

À ce jour, 202 propositions ont déjà été émises sur 12 thématiques par des citoyens Dijonnais, 227 commentaires, et plus de 478 soutiens affichés à des propositions.

ANNEXE : LES 10 PROPOSITIONS EN DÉTAIL

Plus de mobilier urbain dans la ville pour les personnes à mobilités réduites – Le manque de mobilier urbain dans l'ensemble du centre ville et des différents quartiers est une contrainte pour les personnes à mobilité réduite qui ne peuvent s'assoir ici et là.

Aménagement des trottoirs pour une accessibilité renforcée – Adapter les trottoirs de la ville pour faciliter l'accès aux handicapés aux endroits le nécessitant, en veillant à utiliser un gravillonnage ou un sablage compatible avec des fauteuils roulants.

Création d'un guichet unique "handicap" pour les enfants – Création d'un guichet unique en lien avec le département dans la municipalité afin d'organiser le parcours personnalisé des enfants. Un interlocuteur pour les démarches administratives (MDPH, AVS, Choix écoles, solutions périscolaires...) et qui s'engagerait à trouver une solution a chaque situation. Aussi cette structure pourrait créer des partenariats avec certaines structures privées souvent oubliées. Une structure pour une réussite à 100 % face à la méconnaissance et au manque de temps des familles.

Faciliter l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la cité pour mieux « vivre ensemble » – L’accessibilité, c’est l’accès aux droits communs et de façon plus générale l’accès à une vie ordinaire pour tous. Il s’agirait de créer un conseil avec des représentants d’instances en lien avec le handicap (MDPH), d’établissements publics et privés, d’espaces culturels (bibliothèques, conservatoire, musées...), sociaux-culturels (centres de loisirs, périscolaires...) et sportifs, d’acteurs sociaux spécialisés pour penser, élaborer et aider à la mise en œuvre de projets communs en direction des personnes en situation de handicap et ceux dits valides.

Accès à nos ainés et aux personnes en situation de handicap à un transport aux différents pôles de santé – Créer des zones de pose et de pauses où chacun peut s'arrêter pour consulter des renseignements, pouvoir appeler un soutien. Positionné à coté de lieux ou les navettes passent de manière régulière et à proximités proche des pôles de santé, hôpitaux, cliniques, rond point médical, cabinets de radiologie. Possibilité de faire appel depuis ces zones à un service qui dépose aux différents pôles médicaux pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap. Ce service serait assuré par des étudiants par exemple avec une contrepartie financée par les fonds sociaux.

Un nouveau parc des expositions pour Dijon et sa métropole – L'actuel parc des expositions n'est plus adapté aux projets d'une métropole régionale. Qui peut penser que Dijon organisera encore ses manifestations au rayonnement national et international dans un écrin aussi âgé et aux multiples besoins de remise à l'état (cf. propos ces derniers mois dans la presse locale). Un nouveau parc des expositions pourrait être construit à proximité du Tram, de la rocade, et d'une zone d'activité économique. La valorisation de l'espace libéré pourrait financer une part importante de l'opération. D’autres solutions sont sans doute à étudier. Mais le statut quo sur ce dossier serait sans doute une erreur pour l’avenir et l’économie du territoire.

Transformer le parc de la Toison d’Or en « jardin des familles » – Le parc de la toison est "un parc inanimé". Son accessibilité, sa proximité avec le centre commercial en font un emplacement stratégique pour développer des loisirs. Il conviendrait de le faire revivre avec des jeux pour enfants, des animations,  des structures pouvant accueillir les familles. Quel dommage de se promener dans un parc "sans vie". Aussi le bassin pourrait donner lieu à des activités nautiques ... De nombreux habitants du quartier, et de Dijon pourraient s'y promener plus régulièrement. Cet emplacement nécessite une vraie réflexion et un projet d'envergure.

Rénover l’extérieur du Grand Théâtre de Dijon – Dans la continuité des rénovations du Palais des ducs, du musée des beaux arts, le Grand palais, qui fêtera ses 200 ans en 2028 mérite une rénovation extérieure. Joyaux de Dijon, l'intérieur de cet écrin est malheureusement inconnu de la plupart des Dijonnais. Il serait idéal de faire de cette place du théâtre une grande place populaire en ouvrant l'utilisation du Grand Théâtre à des artistes comiques populaires, en complément de son activité d'opéra. Son utilisation pour du théâtre ou de l'humour le dimanche après-midi aurait du sens.

Valoriser le patrimoine naturel de Dijon et de ses alentours – Dijon et son agglomération possèdent un atout largement inexploité : des espaces naturels préservés à ses portes. Ces espaces devraient être mis en valeur de manière transversale à travers les politiques touristiques, sportives, éducatives et environnementale.

Fête de la vigne et fêtes de quartiers renforcées – Mettre en place la Fête de la vigne de manière annuelle et mieux faire connaitre les fêtes de quartiers aux quartiers voisins.